Relations presse

Gambie

Depuis le changement de régime en Gambie, un nouveau vent s’est ouvert sur la presse. Les médias semblent prendre leur envol pour mieux s’éclore et s’épanouir. Ce qui laisse penser à l’instauration d’un bon climat pour l’activité de relations presse. Mais avant de s’y lancer, il faut sonder le terrain et savoir comment fonctionnent les médias locaux. Quels sont les médias clés les plus suivis et la particularité de la presse gambienne ? Tour d’horizon.

SOMMAIRE

Présentation générale

En Gambie, l’état des lieux de la presse n’est pas reluisant. Après la période de dictature, tout doit être refait au niveau de l’organisation des médias. Le pouvoir possède les principaux médias du pays. Les journaux et stations de radio privés s’efforcent néanmoins de se démarquer. Les médias publics sont ainsi placés sous l’autorité du ministère de l’Information et de la Communication.
La principale organisation de journalistes est la Gambia Press Union.

Etat de la presse

Gambie

Benjamin Mampuya, fondateur de Clipse, donne ses conseils sur le meilleur moment pour diffuser son communiqué vers l'Afrique

Les médias principaux

Gambie

Parmi ces médias principaux que les Gambiens consultent encore et qu’ils ne sont pas prêts d’abandonner, il y a :
· Presse écrite
Daily Observer, Freedom Newspaper, Irin Gambia, The Point, Gambia News
· Radios
West Coast Radio, Studio Atelier 58100, Pulse Motion House
· Télévisions
GM24 TV, CRTS TV, QTV

Spécificités RP

Gambie

La presse gambienne est en proie à l’atteinte de sa liberté. Toutefois, des efforts sont faits par les dirigeants pour corriger le tir. Un environnement propice au développement des médias se met en place. Le monopole de l’information n’est plus aux mains des chaînes publiques.
La création de nouveaux médias se fait plus facilement. On peut compter en 2020, 33 stations de radio, six chaînes de télévision et quatre quotidiens.

 
 
 
 

1 communiqué  ->  23 articles