Relations presse

RDC

Comment établir des relations presse efficaces en République Démocratique du Congo ? Clipse vous fait découvrir ces considérations et conseils pratiques pour une communication réussie en RDC.

SOMMAIRE

Présentation générale

La République démocratique du Congo (RDC), anciennement connue sous le nom de Zaïre, est un État d'Afrique centrale limitrophe à l'Angola, le Congo, la Centrafrique, le Soudan du Sud, l'Ouganda, la Tanzanie, le Burundi, le Rwanda et la Zambie. Son nom (Congo), lui vient du fleuve Congo dont il occupe la plus grande part du bassin. Le pays couvre une superficie de 2.345.000 km² et compte une population de 90,79 millions d'habitants selon le dernier pointage du FMI en 2021. La capitale de la RDC est Kinshasa. Le pays ayant obtenu son indépendance de la Belgique en 1960, la langue officielle est le français mais plusieurs langues nationales sont reconnues et utilisées à l'instar du lingala, du kikongo, du swahili ou encore du tshiluba.
La RDC est dirigée par le président Félix Tshisekedi depuis décembre 2018. Son économie porte sur une croissance de 3% pour un PIB de 55,09 milliards de dollars américains en 2021. Les principaux partenaires financiers du pays sont la Chine (43 %), la Zambie (24 %), la Corée du Sud (8 %), l’Italie (3,5 %) et la Belgique (3,3 %). La RDC exporte vers ces partenaires le pétrole brut : 25 000 barils/jour (Organisation mondiale du commerce, 2016), les minerais tels que le cobalt, le tantale, l’étain et le tungstène ainsi que le cuivre.

Etat de la presse

RDC

La RDC dispose d'un secteur médiatique privé important et diversifié qui comprend à la fois des médias pro-gouvernementaux et des médias d'opposition. Il existe 445 publications, 463 stations de radio et 134 stations de télévision. Compte tenu de la pauvreté et de la géographie, les journaux et autres publications sont généralement de petite taille et leur tirage est faible. La radio reste la principale source d'information, mais seules les stations appartenant à l'Etat et la station indépendante Radio Okapi ont une diffusion nationale. Internet est répandu dans les zones urbaines, mais moins de 5 % de la population y a accès. La constitution prévoit la liberté d'expression, d'information et de presse, cependant ces garanties sont rarement appliquées. Dans son rapport 2017 sur la liberté de la presse, Freedom House classe le pays comme non libre. L'ONG pointe notamment un doigt accusateur sur l’environnement juridique, politique et économique des médias congolais. Le pays figure à la 154e place du classement mondial de la liberté de la presse 2017 de Reporter sans frontières.

Benjamin Mampuya, fondateur de Clipse, donne ses conseils sur le meilleur moment pour diffuser son communiqué vers l'Afrique

Les médias principaux

RDC

Les principaux médias en RDC sont le quotidien Le Potentiel et le Trihebdomadaire Africanews. La radio la plus écoutée est Top Congo, et la télévision la plus regardée Rtnc. Pour une visibilité sur le web, les médias les plus influents sont Zoom-Eco.net, Actualite.cd et Desk.eco.

Spécificités RP

RDC

Le mailing est un bon moyen d'avoir des premiers articles. Mais les journalistes de RDC son facilement accessible par téléphone. Mieux vaut les appeler directement.
Les journalistes congolais se connaissent généralement tous, et les informations circulent assez facilement entre eux, surtout lorsqu’il s'agit des médias en ligne. La culture du perdiem y est de rigueur. Lorsque les journalistes couvrent un événement, l’organisateur couvre les frais de déplacement de ces derniers. Mais cela ne garantit en rien une publication si le sujet est jugé commercial. Les communiqués de sociétés, les publireportages et autres annonces doivent être payés au service commercial de l’entreprise pour être publiés ou diffusés. La publication se fait à partir de 300 à 400 dollars pour le web, 800 à 1000 en radio, TV et presse écrite. Il y a très peu d’agences spécialisées en relation presse. Aussi, les médias ont l’habitude de discuter de façon directe avec les annonceurs sans passer par les agences.

 
 
 
 

1 communiqué  ->  23 articles