Relations presse

Burundi

Le Burundi est un pays d’Afrique de l’Est où l’état de la communication reste encore embryonnaire. S’y aventurer dans le cadre des relations publiques nécessite au préalable l’acquisition des connaissances sur le pays, son environnement médiatique et ses principaux médias. Autrement dit, tout ce que vous propose votre agence Clipse dans cet article.

SOMMAIRE

Présentation générale

Pays de l’Interland, le Burundi est un État d'Afrique orientale limitrophe au Rwanda, à la Tanzanie et à la République démocratique du Congo. Sa capitale est Gitega depuis 2018 et non plus Bujumbura.Toutefois, cette dernière compte parmi les principales villes du Burundi, avec Ngozi, Rumonge, Muyinga. Le pays couvre une superficie de 27.800 km² et compte une population de 11 millions d'habitants. Le Burundi a acquis son indépendance en 1962 de la Belgique. Les langues officielles du pays sont le kirundi et le français.
Le Burundi a connu une guerre civile qui a fait 300 000 morts et un long processus de paix entre 1993 et 2006. L’accord de paix d’Arusha signé en 2000 a permis la mise en place d’une république multipartite dans laquelle institutions et partis politiques doivent obligatoirement respecter des quotas entre communautés. En 2015, le Burundi tombe à nouveau en crise après l’annonce de la candidature du Président Nkurunziza à un troisième mandat. Mais le calme revenu, Evariste Ndayishimiye dirige le pays après les élections de mai 2020. Sur le plan économique, la République du Burundi connaît un taux de croissance moyen de 1,5 % depuis 2019, pour un PIB de 3,01 milliards de dollars. Malgré sa balance commerciale déficitaire de -253 millions de dollars, le pays dépend entièrement de l’agriculture (34,8 %), de l’industrie (20 %) et des services (45,1 %). La population rurale (90 %) vit d’une agriculture de subsistance tandis que les pressions sur les terres agricoles s’accentuent. Le pays souffre structurellement d’une économie peu diversifiée et vulnérable aux conditions climatiques et aux variations des cours des marchés internationaux.
Les priorités du gouvernement burundais en matière de développement ont été formalisées dans le Plan national de développement (PND) 2018-2027, qui reprend les grands axes développés par le « Cadre de lutte stratégique contre la pauvreté 2012-2015 » élaboré avec le système onusien. Celui-ci prévoit notamment de renforcer l’industrialisation du pays, d’améliorer la formation des élèves et des étudiants et de mieux s’adapter aux changements climatiques.

Etat de la presse

Burundi

L'offre médiatique au Burundi est relativement restreinte. La Constitution burundaise garantit la liberté d'expression et de la presse, mais ces droits ne sont pas respectés dans la pratique. La censure et la propagande du pouvoir seraient largement répandues tout comme l'autocensure. Dans son rapport 2017 sur la liberté de la presse, Freedom House classe le pays comme non libre. Dans ses rapports sur la liberté de la presse, l'ONG présente l'environnement légal, politique et économique des médias congolais. D'autre part, le Burundi est à la 160e place dans le classement mondial de la liberté de la presse 2017 de Reporter sans frontières qui estime que l'information n'a pas droit de cité dans le pays.
La radio était la principale source d'information pour la population. La disparition de la quinzaine de radios privées du pays après la tentative de coup d'Etat à laissé le champ libre à la radio télévision publique RTNB qui à la main mise sur l'audiovisuel du pays. La pénétration d'Internet reste confidentielle et limitée aux zones urbaines. Les sources d'informations en ligne restent peu nombreuses mises à part celles présentes sur les réseaux sociaux.L'organisme de régulations des médias du Burundi est le Conseil national de la communication (CNC). Considéré comme un outil de l'exécutif, il réglemente les médias imprimés et audiovisuels, contrôle l'accréditation des journalistes et veille au respect des lois sur les médias.

Benjamin Mampuya, fondateur de Clipse, donne ses conseils sur le meilleur moment pour diffuser son communiqué vers l'Afrique

Les médias principaux

Burundi

Le Burundi compte des publications privées mais leurs lectorats restent limités. L'Etat burundais possède les médias écrits et audiovisuels les plus importants du pays. Le seul quotidien est Le Renouveau, aux mains du pouvoir, il est donc le plus lu. L'Etat par le biais des Publications de Presse Burundaise contrôle en plus de Le Renouveau, le journal Ubumwe. Côté médias audiovisuels, les plus écoutés sont la Radio Télévision Nationale du Burundi (RTNB).

Spécificités RP

Burundi

 
 
 
 

1 communiqué  ->  23 articles