Personnaliser son CP en fonction des pays pour toucher la presse locale

Lorsque votre information concerne plusieurs pays africains, un communicant peut être tenté d’envoyer le même communiqué aux journalistes de ces différents pays. Mais pour maximiser vos chances d’être repris par les titres de presse locaux, mieux vaut personnaliser l’article en fonction de sa cible. Clipse vous explique pourquoi et comment faire.



Cher(e)s communicant(e)s, vous avez une info qui concerne plusieurs pays d’Afrique, et vous souhaitez la voir reprise par les médias locaux ? Pour maximiser vos chances d’atteindre votre but et que votre actu soit diffusée dans la presse de différents pays, un conseil : personnalisez vos communiqués !

L’idée est donc d’adresser des communiqués légèrement différents en fonction de chacune de ces cibles médias. Il ne s’agit pas d’écrire un communiqué par pays, non, mais juste d’adapter son contenu. Voici quelques règles simples et, on vous l’assure, très efficaces :

  • Varier les titres et les chapô en fonction de vos pays cibles.

C’est à la lecture des premiers mots d’un communiqué que les journalistes vont décider ou non de reprendre l’information. Et le journaliste pense d’abord au lecteur, qui, lui, réclame de l’info de proximité, afin de pouvoir s’identifier. Aussi, et cela ne vous coûte pas grand chose en termes de temps et d’énergie, changez le titre et le chapô de vos communiqués en fonction des pays où vous l’envoyez.


Deux exemples pour y voir plus clair. Premier cas : vous voulez promouvoir un concours de startups dans plusieurs pays africains ? Changez vos titres et indiquez les noms des pays où sont envoyés les communiqués dès le titre. “Le concours XXX récompense 10 startups au Sénégal (Côte d’Ivoire, Niger, Mali… vous voyez le principe !) et dans la région”.


Autre exemple : vous ouvrez de nouveaux bureaux dans un pays africain. Cette info peut aussi bien intéresser le pays cible, que les autres pays où la boîte est implantée, ou celui dont elle est originaire.

Côté Cameroun (ou RDC, Bénin, Togo, si vous n’avez toujours pas saisi le principe), vous pouvez choisir ce titre “Après le Cameroun, l’entreprise YYY s’implante au Sénégal” ou

“L’entreprise camerounaise YYY vise aujourd’hui le marché sénégalais”

Et côté Sénégal, on inverse : “L’entreprise YYY ouvre ses bureaux au Sénégal”


Concernant le chapô, c’est la même chose, on ajuste pour mettre en valeur le pays de destination du communiqué. Petit exemple au passage :

Côté Cameroun : L’entreprise camerounaise YYY poursuit son expansion à travers le continent. De nouveaux bureaux viennent d’ouvrir au Sénégal, avec l’objectif d’étendre les activités dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.

Côté Sénégal : YYY vient d’annoncer l’ouverture de bureaux à Dakar. Déjà présente au Sénégal, l’entreprise camerounaise souhaite renforcer ses activités dans le pays, où elle compte déjà de nombreux utilisateurs.


  • Changer les personnalités à mettre en valeur dans votre communiqué.

Pour être vivant, un CP doit contenir au moins une à deux citations pertinentes et concernantes.

L’idée est donc la même que dans le paragraphe précédent : ajuster l’auteur des citations en fonction du pays cible. Il s’agit ici de choisir le représentant adéquat à mettre en avant : le dirigeant camerounais de l’entreprise YYY apparaîtra en premier dans le CP, suivi du nouveau directeur Sénégal et vice-versa pour le Sénégal (ou Nigeria, Kenya, Ghana, vous avez définitivement saisi l’idée cette fois c’est certain…). Au passage, n’oubliez pas de joindre des photos adéquates de ces personnalités, pour faciliter la vie des journalistes.


Ces quelques conseils vont vous permettre d’augmenter vos chances de reprise par la presse locale. D’autant qu’avec Clipse.me, il n’a jamais été aussi facile de rédiger et d’envoyer un communiqué de presse. En quelques clics, et sur une plateforme intuitive, vous pouvez écrire un CP professionnel, en suivant les champs requis (titre, chapô, citations, photos). Et l’envoyer à une liste de journalistes ciblés, selon vos domaines d’activités ou les pays dans lesquels vous souhaitez communiquer.

0 commentaire

Diffusez 1 communiqué gratuitement

1 communiqué de presse gratuit par an, dans le pays de votre choix et à tous les médias panafricains