Nomination : comment rédiger un communiqué pour l’annoncer ?

Dernière mise à jour : 21 juin

Qu’il soit produit par une entreprise ou par une administration, le communiqué de presse d’annonce de nomination vise à faire connaître à la presse et au grand public un changement qui intervient à un poste stratégique.


Celui-ci peut s’opérer aussi bien à la tête (directeur général ou directeur général adjoint) de la société qu’à un poste stratégique et important, tel que celui de directeur d’une branche d’activité ou directeur pays notamment.


Pour l’annoncer, il convient de rédiger un communiqué de presse en respectant certaines règles essentielles.

Dans le cadre du dossier sur la communication RH, Clipse vous propose de suivre ces quatre étapes pour une annonce réussie.


1. L’annonce


Première partie du communiqué de presse annonce de nomination, ce paragraphe concentre l’essentiel de l’information.


Il s’agit d’énoncer le changement en indiquant le nom de la personne nommée, le poste qu’elle occupe désormais et le contexte dans lequel la nomination s’est faite. Ce contexte est généralement une décision du conseil d’administration, un décret présidentiel ou tout autre acte administratif qui acte et officialise la décision.


Nous pouvons à titre d’exemple écrire : Monsieur X est nommé directeur général de Y entreprise, suite à la décision n° du conseil d’administration de Y enterprise tenu le (date) à (ville).



2. Les objectifs et la mission


Juste après l’annonce, il convient de préciser le nouveau cahier de charge de la personne nommée, en indiquant la mission du poste et ses objectifs, et de manière précise. Car s’il existe des missions générales assignées au poste, des précisions pourraient avoir été données lors d’une nomination.


Pour un directeur général, le communiqué peut indiquer que le conseil a donné au nouveau manager la mission de redresser les comptes de l’entreprise sous une période déterminée. Cette commission sera sa feuille de route et mérite d’être connue du grand public.



3. L’intérêt du poste


La troisième partie de l’annonce est propre aux nominations faites dans le cadre d’un poste créé. Par exemple, s’il s’agit d’un poste de directeur RSE, il est à ce niveau important de préciser en quoi ce nouveau poste est digne d’intérêt pour l’entreprise. On peut donc préciser : Le nouveau poste de directeur RSE marque l’engagement de l’entreprise à tout mettre en œuvre pour s’assurer que la politique RSE soit mise en œuvre.



4. Justifier le choix du nommé


Une fois les informations données plus haut remplies, la suite du communiqué doit comporter des détails sur la personne nommée. Ils visent à justifier le choix porté sur la personne. Les informations donneront également de la matière aux journalistes qui voudraient peut-être s’intéresser davantage à cette nomination. Il s’agit d’en dire plus sur le parcours professionnel du nommé ainsi que les informations de son CV, notamment ses diplômes, certifications, expérience précédentes, faits d’armes.

Enfin, il est essentiel de joindre au communiqué de presse une belle photo à jour de la personne nominée. Sans cela, il sera difficile pour les médias de reprendre l’information.




Suivre ce guide vous permettra de n'oublier aucune information importante à donner dans un communiqué pour une nomination.

Il est également intéressant de comprendre le point de vue du journaliste qui devra rédiger le portrait. Nous vous invitons à lire sur ce sujet l'interview de Patrick Ndungidi, fondateur d'African Shapers, un média spécialisés sur les portraits de ceux qui font l'Afrique.


Et si vous n'avez pas encore de nomination, mais une campagne de recrutement, elle peut aussi faire l'objet d'un communiqué dont voici le modèle.


Envoyez votre communiqué

Dans tous les pays de votre choix, parmi les 54 pays du continent et les panafricains

Tarifs dégressifs en fonction du volume