Campagne de recrutement : comment écrire un communiqué de presse ?

Dernière mise à jour : 21 juin

Rédiger un communiqué de presse pour annoncer une campagne de recrutement exige bien plus que la publication de l'offre en elle-même.

Action phare de la communication RH, elle nécessite une mise en valeur de l'appel d'offre au travers d'autres informations qui contribueront à créer de la lisibilité, de la cohérence mais surtout de l'intérêt pour le recrutement.


Une campagne de recrutement est rarement lancée sans avoir été motivée par une décision stratégique pour l'entreprise, comme l'ouverture d'une nouvelle représentation ou filiale, le changement d'activités, ou une restructuration profonde de l'entreprise.


Comment structurer sa rédaction de CP spécial annonce de recrutement ? Voici les étapes proposées par les professionnels de Clipse !





Un titre simple et explicite

Un titre simple, c’est aussi un titre court. Celui-ci doit donner l’information le plus clairement possible, avec des détails importants tels que le nom de l’entreprise ou de l’organisation, l’offre de recrutement et le nombre de places à pourvoir.

Un exemple de titre pourrait être : M-Pesa recrute 100 commerciaux en RD Congo/ Ethiopian Airlines recrute 30 stewards pour 2023.



Un chapeau qui oriente la lecture du texte Le chapeau doit servir à apporter quelques précisions : le type de profils recherchés, les pays ou villes concernés, les raisons du recrutement et les objectifs de la campagne de recrutement.

Ce serait donc, selon nos exemples de départ: Dans le cadre de sa politique d’expansion en Afrique centrale, la fintech kenyane s’implante à Kinshasa et lance une campagne de recrutement d’agents commerciaux, hommes comme femmes, en vue d’explorer de nouvelles lignes aériennes en Europe, la compagnie éthiopienne recherche des stewards africains capables de s’exprimer en anglais, français et allemand.



Une première partie qui contextualise l’annonce

A ce niveau, il est important de contextualiser l’offre de recrutement en apportant davantage de détails sur l’entreprise (nom, situation géographique, position sur le marché), en la présentant ainsi que son domaine d’activité. Cette présentation peut s’accompagner de la dernière actualité sur l’entreprise, celle qui a mené au lancement de la campagne de recrutement.


Ex: M-Pesa, la licorne kényane spécialisée dans le transfert d’argent électronique en Afrique, entreprend son expansion en Afrique centrale dès janvier 2023. Immédiatement après cette mise en contexte, il faut par la suite reprendre l’annonce de recrutement. Ex : En prélude au lancement de ses activités dans la capitale Kinshasa, M-Pesa recrute 100 agents commerciaux.



Une deuxième partie qui donne les détails techniques de l’offre

Dans cette partie du communiqué, il faut entrer dans plus de détails en y présentant les aptitudes et diplômes requis pour les postes, le nombre d’années d’expérience, le type de contrat, le montant de la rémunération salariale…Si les postes sont différents, expliquer les détails de chacun d’eux. Cette partie peut se clôturer (optionnel) par un petit propos du manager de l’entreprise, qui explique les objectifs de ce recrutement.



Une troisième partie sur la portée économique du recrutement


Maintenant que tout est clair sur l’appel d’offre, la conclusion du communiqué doit être la présentation des objectifs à moyens et longs termes de l’entreprise pour le recrutement souhaité. Est- ce une augmentation du chiffre d'affaires ? Un positionnement stratégique sur un marché ? Quelles sont les ambitions stratégiques derrière le recrutement ? Il faudra décliner à la fin du communiqué les objectifs économiques et business de ce nouveau recrutement.


Avec votre communiqué repris dans la presse africaine, les candidatures vont être nombreuses !

Prochaine étape après le recrutement : communiquer sur les nominations importantes.

Envoyez votre communiqué

Dans tous les pays de votre choix, parmi les 54 pays du continent et les panafricains

Tarifs dégressifs en fonction du volume